Welcom in my crazy world

Le monde est dingue, et moi je le suis encore plus. Viendez, viendez

20 septembre 2007

Quoi de 9 ?

Voila depuis presque un mois je vie au Mexique, je n’ai pas eut le temps de poster beaucoup de choses. Pour plusieurs raisons :

 

Mon portable détruit, j’utilise le PC de ma femme ce qui n’ai pas pratique. Car elle en a souvent besoin pour son travail.

Je n’ai pas trop le temps, je m’occupe en même temps que mes beaux parents de mes neveux 1 et 3 ans et c’est un travail a plein temps.

Je suis en recherche d’emploi, donc mes moments libres sur le PC sont en grande partie pour la recherche d’un boulot. Sinon je parle à ma famille et amis par MSN.

Et une triste nouvelle s’est abattu sur ma nouvelle famille , le décès prématuré de ma belle soeur Alina qui aurait eut 31 ans le 17 Septembre (elle est morte des suite d’un cancer le 16 septembre).

 

 

Mais bon ce n’est pas une raison pour s’apitoyer sur son sort, il y’a pire ailleurs, seuls penser que les petits ne connaîtront jamais réellement leurs mère m’effraie pour le futur.

 

Passons a autre choses, quelque photos et impression sur le Mexique, la vie, les gens le climat et tout ça.

 

Pourquoi Mexico City a l’air d’une ville constamment qui vient de sortir d’une guerre ?

 

Je me suis posée a moult reprise la question, en cherchant un peu partout et posant des questions j’ai eut la réponse. Il faut savoir avant tout que Mexico tel qu’on la connaît maintenant ne ressemblait pas à ça il y 60 ans. La ville à était construite a la base comme avant poste contre les natifs (ne jamais prononcé Indiens c’est une offense, les indiens habitent aux USA). Hénan Cortés (voir sa bio) combattant (comprendre faisant un génocide) s’arrêta aux portes de l’actuel Mexico. Il n’y avait à l’époque que des marécages, les montagnes environnantes étaient habitées par les natifs,  il fit venir des tonnes de terre pour construire une ville. Reliées par des canaux, la villes commença a prendre forme. Manque de chance, le Mexique est située sur une zone sismique importante. Ce qui donne un mélange pour le moins désastreux pour la ville.

 

La saison des pluies diluviennes (entre Août et Octobre) augmente l’humidité du marécage. Le nombre important d’habitants, utilisant l’eau fait rebaisser le niveau.

Le nombre séismes et mini séismes fragilise encore plus le sol.

 

Sous les pavés la tourbe, résultats une route construite, sera forcement dans un mauvais état un an plus tard.

 

Tout comme Venise, il ne reste plus beaucoup de temps à Mexico pour vivre, certains estimes a 500 ans, voir moins avec le réchauffement climatique et les pluies de plus en plus abondante dans cette région. En allant dans le centre de Mexico, sur la place principale, il y a la plus grande cathédrale de la ville. Au milieu est pendu un gigantesque lustre environ 6 mètres de haut pour 3 mètres de diamètre. Au fur est a mesure que le lustre qui représente la normal est nous apparaît tordus, car le sol est de plus en plus tordus.

CathedraleMexico1

 

Voila pour la petite histoire des routes de Mexico city.

 

Ce week-end le pays a fêté son indépendance (en 1810), face a la France et l’Espagne. Quelques photos du repas familiales : le repas de 15h00 était composée de pozole, une soupe a base de maïs, poulet, haricot rouge. Chaque personne la mange en l’assaisonnant à son goût avec de l’origan, du citron vert, salade verte et haricot rouge. C’est très bon, assez lourd pour n’en prendre qu’un gros bol. En dessert des fruits.

pozole_250x190

Le soir (environ 23h00) toute la famille est réunis pour chanter l’hymne national, avec en direct à télévision, le président repetant a trois reprise la phrase « Vive le Mexique, vive l’indépendance »

 

Le repas se compose de « tostadas » des galettes de maïs légère, assez dur. Chaque personne fait son choix pour la remplir, avec certains ingrédients de base, crème fraîche liquide, purée de haricots rouge, guacamole, salade verte et fromage. Plus un élément principal, cela dépend des familles et de ce que l’on aime. Poulet au mole, thon assaisonné, poulpe assaisonné ect….

En dessert, je ne sais pas exactement, la composition ; mais c’est une grosse galette ronde (environ 60 cm de diamètre) avec une sauce assez épicée mais sucrée, je n’ai pas trop aimé.

Avec évidemment pour les deux repas un bon verre de tequila, et des refresco (soda, eau d’un fruit ect….)

Les ingredients :

DSC00081

DSC00083


 


Pour donner ça :

DSC00090

Posté par jamesdu75 à 19:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    miam miam

    coucou ....

    çà à l'air appétissant mais bon : çà pique pas ???

    Bonne fête à tous les mexicains !!!

    biz

    aurore

    Posté par auroredu634, 21 septembre 2007 à 16:10

Poster un commentaire